032 482 73 73 info@reconvilier.ch
Administration
fermée
Centrale téléphonique
fermée
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Présentation et histoire

Présentation

Sise dans la vallée de Tavannes au cœur du Jura bernois, en Suisse, bordée par la montagne de Moron au nord et par celle de Montoz au sud, la commune de Reconvilier s’inscrit dans un univers verdoyant, cerclé de pâturages et de paysages boisés. Bien loin d’être étreint par les deux géants, les alentours du village sont propices à de longues promenades pour tout amoureux de la nature et de calme. Au-delà de la nature environnante exceptionnelle, le village bénéficie de nombreuses infrastructures qui favorisent l’interaction et la vie sociale de ses habitants.

En outre, la commune de Reconvilier est jumelée avec le village de Sillingy en limite nord-ouest de l’agglomération d’Annecy, en France voisine. Vous trouverez de plus amples informations sur ce charmant village sur le lien suivant : https://www.sillingy.fr/

 

Histoire

La première référence écrite de Reconvilier remonte à 884. Le nom de Roconis villare est mentionné dans une charte relevant les possessions de l’Abbaye de Moutier-Grandval. Par la suite, le village a changé plusieurs fois de nom (Roconsvillare, Recumvilier) avant de prendre l’orthographe actuelle au XIIIe siècle. Sont mentionnés Reconviller en 1179 et Reconville en 1290.

De 887 à 999, Reconvilier passe sous l’égide des rois de Bourgogne, puis, à partir de 999 et ce, jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, le village sera une possession du prince-évêque de Bâle faisant partie de la Prévôté de Moutier-Grandval. En ce début de millénaire, Reconvilier et Chaindon étaient deux hameaux de la même importance. Les deux villages formeront au XVIIIe siècle une unique communauté administrative.

De 1797 à 1815, Reconvilier est attaché à l’Empire français de Napoléon.
D’abord intégré au canton français de Malleray nouvellement créé, lui-même faisant partie du département du Mont-Terrible.

Le 17 février 1800, ce dernier est dissous et annexé au Département du Haut-Rhin, dans l’Arrondissement de Delémont. Avec le Congrès de Vienne et la chute du Premier Empire français, Reconvilier est intégré au canton de Berne avec le reste de l’Évêché de Bâle.

Au cours du XVIIIe siècle, le village s’industrialise grâce à l’horlogerie avec l’implantation de la fabrique d’ébauches Bueche, Boillat et Cie en 1851, devenue Générale Watch Co. en 1895 (marque Helvetia, fermée en 1975) et de la Société horlogère Reconvilier/Reconvilier Watch Co. (marque Roskopf, fermée en 1970) en 1853. L’industrie horlogère avait un besoin croissant de laiton. C’est pourquoi Bueche, Boillat et Cie a fondé en 1855 une laitonnerie (qui deviendra plus tard la Fonderie Boillat).

En 1833, la commune municipale remplace la commune bourgeoise dans les décisions du village, mais les deux entités continuent de cohabiter encore aujourd’hui.

Reconvilier vers 1919.

Durant le XXe siècle, le village se développe dans l’industrie horlogère tout comme les autres communes de l’Arc jurassien. Avec la crise horlogère des années 1970, plusieurs entreprises du secteur ferment et ne reste qu’une grande entité industrielle de production d’alliages cuivreux, la Fonderie Boillat. 

Armoiries

Les armoiries actuelles du village (héraldique : D’argent à la bande ondulée de sable, à une étoile à senestre de sable) sont l’héritage laissé par la famille des Zurkinden, des nobles de Chaindon éteints en 1344.

Les armoiries ont été homologuées en 1948, bien qu’elles soient déjà utilisées plusieurs dizaines d’années auparavant. La bande ondulée de sable fait référence à la Birse qui traverse le village, l’étoile à senestre découle de l’origine noble des Zurkinden.

Personnalités

Robert Ballaman : footballeur international.
Henri-Louis Favre : conseiller d’État.
Alice Heinzelmann : écrivaine.
Michel Monbaron : géologue et découvreur de dinosaures.
Georges Schwizgebel : cinéaste d’animation.
Emil Steinberger : artiste de cabaret.
Grock : le clown de music-hall.

Personnalités

Robert Ballaman : footballeur international.
Henri-Louis Favre : conseiller d’État.
Alice Heinzelmann : écrivaine.
Michel Monbaron : géologue et découvreur de dinosaures.
Georges Schwizgebel : cinéaste d’animation.
Emil Steinberger : artiste de cabaret.
Grock : le clown de music-hall.

Géographie

La commune de Reconvilier est située à 731 m d’altitude dans la Vallée de Tavannes et est traversé par la Birse. Le village est flanqué au nord par la Montagne du Moron et au sud par la Montagne de Montoz.

 

Par rapport aux plus proches agglomérations, il se trouve à vol d’oiseau à 12 km au sud-ouest de Moutier et 10 km au nord de Bienne.